Information PDF

 

Comment choisir la procédure la mieux adaptée à vos besoins


Êtes-vous un bon candidat?
Choisissez la solution en matière de chirurgie bariatrique qui vous convient le mieux.
Selon les National Institutes of Health, vous pourriez être un candidat à cette forme de chirurgie si :
• Vous répondez à au moins un des deux critères suivants :
• Votre indice de masse corporel (IMC) est d’au moins 40

ou


• Votre IMC est d’au moins 35, et vous souffrez d’au moins une maladie grave liée à  votre obésité et vous répondez aux deux critères suivants:
• Les recours plus traditionnels, dont les pro- grammes de régime supervisé, d’exercice  et de modification du comportement, ont échoué

et


• Vous êtes âgé d’au moins 18 ans

Ce ne sont pas là les seuls facteurs à considérer si vous envisagez de subir une chirurgie bariatrique.Vous devez aussi vous interroger sur votre détermination et votre capacité réelle de modifier considérablement votre mode de vie, ce qui ne se limitera pas à l’alimentation. La chirurgie bariatrique n’est qu’un outil vous permettant d’améliorer votre état de santé. Comme tout nouvel outil, vous devrez être proactif si vous voulez apprendre à vous en servir correctement pour en tirer le maximum.Indice

Indice de masse corporel (IMC) : Méthode de calcul du surplus de
poids d’après votre taille et votre poids.
Bariatrique : Relatif au poids ou à la réduction du poids.
http://www.chirurgiebariatrique.com/imc.htm

Risques pour la santé associés à l’obésité morbide


L’obésité morbide peut avoir de graves conséquences sur votre santé.

Problème de santé

Femmes

Hommes

Diabète de type 2

Incidence 400% plus élevée

Incidence 400% plus élevée

Hypertension artérielle

Incidence 210% plus élevée

Incidence 190% plus élevée

Maladies coronariennes

Incidence 300% plus élevée

Incidence 300% plus élevée

Accident vasculaire cérébral (AVC)

Incidence 137% plus élevée


 

Adénocarcinome oesophagien
(Cancer de l’oesophage)

Incidence 200% plus élevée

Incidence 200% plus élevée

Cancer du rein

Incidence 84% plus élevée

Incidence 84% plus élevée

Cancer du sein

Incidence 50% plus élevée


 

Avantages de la chirurgie bariatrique



Comment la chirurgie bariatrique peut-elle améliorer votre qualité de vie?

 

La chirurgie bariatrique vous aide à apporter les changements suivants à votre régime de vie :
• Diminution de la consommation de nourriture
• Perte du poids en trop
• Meilleure emprise sur la santé globale
  De nombreux problèmes de santé liés à l’obésité seront atténués, voire même résolus
• Diabète de type 2
• Hypertension/maladies coronariennes
• Arthrose des articulations portantes
• Apnée obstructive du sommeil
• Reflux gastro-oesophagien/brûlures d’estomac
• Infertilité/dysfonction menstruelle
• Incontinence urinaire d’effort
• Dyslipidémie (anomalies du métabolisme lipidique)


La qualité de vie globale des patients qui subissent une chirurgie bariatrique s’améliore considérablement,et ce, non seulement sur le plan de la santé :


• Apparence et fonctionnalités physiques
• Perspectives sociales
• Perspectives économiques


Pour connaître les risques associés à la chirurgie bariatrique, veuillez consulter l’onglet 4, Risques inhérents à la chirurgie.

Il existe trois types de chirurgie bariatrique :
procédures restrictives, procédures malabsorptives,ou une combinaison des deux.


Diabète de type 2:

Problème lié à un trouble du métabolisme du glucose et de l’insuline.
Procédures restrictives: Procédures dans le cadre desquelles
le chirurgien réduit la taille de l’estomac, et par conséquent
de la quantité de nourriture pouvant être ingurgitée par le patient.



Risques inhérents à la chirurgie abdominale


Risques associés à la chirurgie abdominale

 

Toute chirurgie abdominale comporte une part de risques. Il y a les risques inhérents à toute chirurgie,les risques associés à une procédure bariatrique donnée ainsi que d’autres risques qui vous sont propres6. Votre poids, votre âge et vos antécédents médicaux jouent un rôle de premier plan dans la définition des risques particuliers avec lesquels vous devrez composer. Si vous êtes aux prises avec certains problèmes de santé, dont des maladies coronariennes ou du diabète, que vous prenez certains médicaments (dont des anticoagulants) ou que vous avez déjà subi d’autres chirurgies,votre chirurgien vous informera des risques que vous courrez en ayant recours à la chirurgie bariatrique.

Voici les principaux risques inhérents à toute forme de chirurgie abdominale:

• Saignements
• Douleur
• Douleur aux épaules
• Pneumonie
• Complications attribuables à l’anesthésie et à la médication
• Thrombose veineuse profonde
• Blessure à l’estomac, à l’oesophage ou aux organes avoisinants
• Infection
• Embolie pulmonaire
• AVC ou crise cardiaque
• Décès

Risques associés à la chirurgie bariatrique


Voici les principaux risques inhérents à toute forme de chirurgie bariatrique :

• Hernie abdominale
• Douleur thoracique
• Affaissement du poumon
• Constipation ou diarrhée
• Déshydratation
• Hypertrophie du coeur
• Calculs biliaires, douleur associée au passage d’un calcul, inflammation de la vésicule  biliaire, ou ablation de la vésicule biliaire
• Inflammation ou oedème gastro-intestinal
• Obstruction de la stomie
• Étirement de l’estomac
• Reprise de la chirurgie
• Nausées et vomissements


Les onglets qui suivent examinent les risques propres à chaque type de procédure bariatrique.

Abdominal: Relatif à la partie du corps, comprise entre les côtes et les pelvis, qui abrite les viscères.

Thrombose veineuse profonde: Caillot sanguin.


Embolie pulmonaire: Obstruction soudaine de l’artère pulmonaire par des matières circulant dans le sang; il s’agit le plus souvent d’un caillot sanguin provenant d’une veine profonde du poumon ou du pelvis.

 

Pour bien comprendre l’insertion d’anneau gastrique ajustable: Une procédure restrictive

 

En quoi consiste-t-elle?

Le chirurgien insère deux appareils médicaux dans
le patient : un anneau de silicone et un dispositif
d’injection. L’anneau de silicone est placé autour
de la partie supérieure de l’estomac délimitant ainsi
deux compartiments gastriques qui seront reliés
entre eux. Le dispositif d’injection est fixé à la paroi
abdominale, sous la peau. Ce dispositif est relié à
l’anneau par un tube souple et mince.
L’anneau est ajustable: votre professionnel de la
santé y injectera une solution saline, par le dispositif
d’injection. Cette solution a pour effet de resserrer
l’anneau, de sorte que l’effet de satiété sera plus
rapide et durera plus longtemps.
Le processus normal de digestion et l’absorption
de nutriments demeurent inchangés. L’anneau peut
être retiré, mais la chirurgie nécessaire est complexe

Paroi abdominale: Ensemble formé par les muscles et les tissus conjonctifs s’étendant des côtes au pelvis.

Solution saline: Liquide sans danger pour l’être humain souvent utilisé dans les perfusions.

Anneau gastrique ajustable

Quels sont les avantages?

 

L’anneau gastrique limite la quantité de nourriture que vous pouvez manger d’un seul coup. Vous vous sentirez donc rassasié plus rapidement qu’au-paravant. La stomie créée par l’anneau ralentit aussi le transit de la nourriture de l’estomac supé-rieur, plus petit, vers l’estomac inférieur. Ainsi, vous serez rassasié plus longtemps et plus rapidement, et contrôlerez mieux votre appétit. Si vous essayez de manger plus de 113 grammes de nourriture en un seul repas, vous pourriez res-sentir de l’inconfort, voire même régurgiter. Cette réaction est commune, mais souvent attribuable à des habitudes alimentaires inappropriées. Vous apprendrez rapidement comment manger de façon à éviter ces désagréments. Comme vous mange-rez moins, votre organisme cessera de stocker les calories en trop, et commencera à éliminer ses réserves adipeuses. L’objectif consiste à perdre de 0,45 à 0,9 kilo par semaine.

Statistiques importantes

Les études démontrent que les patients qui ont recours à ce type de chirurgie :

Ont généralement perdu 47% de leur surplus de poids
Ne souffraient plus de diabète de type 2 dans 47,8% des cas
Ne souffraient plus d’hypertension artérielle dans 38,4% des cas
Ont réduit leur taux de cholestérol dans 78,3% des cas

Quels sont les risques,les complications et les effets secondaires?

Voici les complications et les risques les plus susceptibles de toucher les patients ayant subi cette chirurgie :

Migration de l’implant (usure et déplacement de la bande, et déplacement du dispositif d’injection)

Complications liées au tube (déconnexion du dispositif, tortillement du tube)

Fuite de l’anneau

Spasmes œsophagiens

Reflux gastro-œsophagien pathologique (GERD)

nflammation de l’œsophage ou de l’estomac

Infection du dispositif d’injection

D’autres complications bénignes ont été signa-lées dans une étude clinique américaine. En général, aucune de ces complications n’est mortelle. Pour en apprendre plus au sujet de cette étude clinique américaine, consultez l’onglet 8, Anneau Realize™.

Régurgiter: Inverser la direction normale de la nourriture se trouvant dans l’estomac supérieur.

 

Pour bien comprendre la gastrectomie verticale

 

Une procédure restrictive En quoi consiste-t-elle?

Dans le cadre de cette procédure, le chirurgien crée un petit estomac en forme de manchon, plus gros que la poche créée par la dérivation gastrique Roux-en-Y, à savoir de la taille d’une banane.La gastrectomie verticale est généralement envisagée pour les candidats à la chirurgie bariatrique dont l’IMC est plus élevé. Elle constitue alors la première partie d’un traitement en deux volets, la seconde partie étant habituellement un pontage gastrique. La gastrectomie verticale, lorsqu’employée à titre de procédure princi-pale, donne de bons résultats à court terme.

Quels sont les avantages?

La recherche démontre que la gastrectomie verticale fait partie d’une stratégie efficace de perte de poids chirurgicale chez les patients ayant un IMC de 60 ou plus. Cette procédure représente une solution de rechange pour les patients souffrant d’obésité mor-bide dont la santé est trop fragile pour permettre le recours à des méthodes plus traditionnelles

 

Gastrectomie verticale

 

Statistiques importantes

Les études démontrent que les patients qui ont recours à ce type de chirurgie :

Ne souffraient plus d’autres problèmes sérieux liés à leur obésité de 12 à 24 mois après la chirurgie (chez 345 patients)

Ont perdu de 33 à 83% de leur surplus de poids, de 12 à 24 mois après la chirurgie
De 12 à 24 mois après la chirurgie, les taux de guérison du diabète, de l’hypertension, de l’hyperlipidémie et de l’apnée du som- meil étaient comparables à ceux d’autres procédures restrictives
Ne souffraient plus de diabète de type 2 dans 47 à 100% des cas (345 patients
dans quatre études, avec un suivi de 12 à 24 mois)
Ne souffraient plus d’hypertension dans 15 à 93% des cas (345 patients dans
quatre études, avec un suivi de 12 à 24 mois)
Ne souffraient plus d’hyperlipidémie dans 45 à 73% des cas (186 patients dans
deux études, avec un suivi de 12 mois)
Ne souffraient plus d’apnée obstructive du sommeil dans 56 à 100% des cas (227 patients dans trois études, avec un suivi de 12 à 18 mois)

 

Quels sont les risques, les complications et les effets secondaires?

 

Voici les complications et les risques les plus susceptibles de toucher les patients ayant subi cette chirurgie :
Déhiscence (séparation de tissus cousus ou agrafés)
Fuites des lignes d’agrafes
Ulcères
Dyspepsie
Trouble de motilité de l’œsophage
Fistule

Pour bien comprendre la dérivation gastrique Roux-en-Y :

Une procédure restrictive et malabsorptive

 

En quoi consiste-t-elle?

Lors de cette procédure, le chirurgien crée une petite poche gastrique, puis y greffe directement une section de l’intestin grêle. Ainsi, la nourriture court-circuitera une partie de l’intestin grêle, qui absorbe des calories et des nutriments. La plus petite poche gastrique entraînera une satiété plus rapide chez les patients, de sorte qu’ils mangeront moins, et comme la nourriture ne transitera pas par la totalité de l’intestin grêle, l’apport calorique sera moins élevé.

Quels sont les avantages?

Les patients affirment que la sensation de satiété est plus rapide, et que par conséquent le besoin de manger est moins grand. Ils perdent généra- lement plus de poids que les patients ayant subi des procédures purement restrictives, et ce, plus rapidement.
Les patients ayant subi cette chirurgie souffrent parfois du syndrome de chasse gastrique, qui se traduit par un mouvement rapide de la nour- riture dans l’intestin grêle, ce qui cause un certain inconfort, mais qui a aussi l’avantage de donner un avertissement en cas de consomma- tion excessive de nourriture ou de sucre.

 

Dérivation gastrique Roux-en-Y

Statistiques importantes

 

Les études démontrent que les patients qui ont recours à ce type de chirurgie :

Ont perdu 61,6% de leur surplus de poids •Ne souffraient plus de diabète de type 2 dans 83,8% des cas, et ce, souvent dans les jours suivant la chirurgie

Ne souffraient plus d’hypertension artérielle dans 75,4% des cas

Ont réduit leur taux de cholestérol dans 95% des cas

Ont grandement amélioré leur qualité de vie en général •

Ont amélioré leur fonctionnement et leur apparence physique

Ont amélioré leurs perspectives sociales et économiques

Ont amélioré leur état dépressif dans 47% des cas

Ne souffraient plus d’arthrose et de douleurs aux articulations dans 41% des cas

Ne souffraient plus de dysfonction mens- truelle attribuable au syndrome des ovaires polykystiques dans 100% des cas

Ne souffraient plus de problèmes liés à l’ovulation et à la fertilité dans 100% des cas 

 

Quels sont les risques, les complications et les effets secondaires?

 

Les études démontrent que les patients qui ont recours à ce type de chirurgie :

Déhiscence (séparation de tissus cousus ou agrafés)

Fuites des lignes d’agrafes Ulcères

Syndrome de chasse gastrique, un effet secondaire désagréable qui peut se traduire par des nausées, des vomisse- ments, de la faiblesse et de la diarrhée
Consommation de multivitamines, de calcium,de vitamine B12 et de fer

Incapacité de détecter l’estomac, le duodé- num et certaines parties de l’intestin grêle à l’aide de rayons X ou d’endoscopie en cas de complication postopératoire, notamment d’ulcères, d’hémorragies et de malignité

Accroissement des gaz.

Agrafes: Des agrafes chirurgicales, similaires, tant en appa- rence qu’en usage, à celles servant à attacher des feuilles de papier, sont utilisées pour rattacher des tissus. Ces agrafes, généralement installées de façon permanente, sont faites de titane.

 

Pour bien comprendre la dérivation biliopancréatique avec déplacement du duodénum (DBP/DD) :

Une procédure restrictive et malabsorptive

 

En quoi consiste-t-elle?

La dérivation bibliopancréatique avec déplace- ment du duodénum (DBP/DD) est similaire à la dérivation gastrique. Cependant, au lieu d’une petite poche gastrique, le chirurgien crée plutôt un manchon gastrique, auquel il greffe la section finale de l’intestin grêle. L’intestin grêle absorbe les calories et les nutriments. En utilisant que la dernière partie de celui-ci, l’organisme absorbera beaucoup moins de calories que la normale.

Quels sont les avantages?

 

Les patients auront moins de restrictions quant à la consommation de nourriture que dans le cas d’autres procédures bariatriques. Les études rela- tives à cette intervention chirurgicale démontrent aussi qu’elle entraîne les plus grandes pertes de poids, puisqu’elle cause la plus forte malabsorp- tion, et qu’elle assure le meilleur taux de guérison du diabète de type 2 et de l’hyperlipidémie.
Voici les autres principaux avantages inhérents à cette procédure :
Amélioration importante de la qualité de vie
Amélioration de l’apparence et du fonctionnement physique

Amélioration des perspectives sociales et économiques

Hyperlipidémie: Niveaux élevés de lipides (gras non solubles dans l’eau) dans le plasma sanguin

 

Dérivation biliopancréatique avec déplacement du duodénum

Statistiques importantes

Les études démontrent que les patients qui ont recours à ce type de chirurgie :
Ont perdu en moyenne 70,1% de leur surplus de poids

Ne souffraient plus de diabète de type 2 dans 98,9% des cas

Ne souffraient plus d’hypertension artérielle dans 75,1% des cas

Ont réduit leur taux de cholestérol dans 99,1% des cas

Ne souffraient plus d’apnée obstructive du sommeil dans 91,9% des cas

 

Quels sont les risques, les complications et les effets secondaires?

 

Déhiscence (séparation de tissus cousus ou agrafés)

Fuites des lignes d’agrafes Ulcères

Consommation quotidienne de multivitamines,de calcium, de vitamine B12 et de fer

Incapacité de détecter l’estomac, le duodénum et certaines parties de l’intestin grêle par rayons X ou par endoscopie en cas de complication postopératoire, notamment d’ulcères, d’hémorragies et de malignité.
Ballonnements, et selles et gaz nauséabonds

Quelle procédure vous convient le mieux?

 

Quelle procédure sera la meilleure pour vous?

Les différentes méthodes chirurgicales figurant dans ce document peuvent aider les patients à perdre du poids en trop, réduire leur IMC et améliorer leur santé en résolvant ou en atténuant des problèmes de santé graves attribuables à l’obésité. La chirurgie bariatrique offre de nom- breux avantages et peut mener à une vie plus saine et de meilleure qualité. Il faut par contre se souvenir qu’une telle procédure n’est pas sans risques. Par conséquent, il ne faudrait pas l’envi- sager avant d’avoir épuisé tous les autres recours. La meilleure approche consiste à discuter, avec le patient, de toutes les possibilités qui s’offrent à lui afin de déterminer celle qui lui conviendra le mieux.

Lorsque vous examinez la possibilité de subir une chirurgie bariatrique, n’oubliez pas de tenir compte des facteurs suivants :
La chirurgie bariatrique n’est pas une chirurgie esthétique, et ne devrait en aucun cas être considérée comme telle.
Elle n’élimine pas physiquement les tissus adipeux (gras) par succion ou chirurgie.

Elle ne peut rien contre le besoin psychologique associé à la consommation de nourriture.

Comme toute intervention chirurgicale, elle comporte des risques.

Elle ne peut être couronnée de succès si elle n’est pas accompagnée de changements durables sur le plan des habitudes de vie, ce qui se traduit notamment par une alimenta- tion saine et équilibrée et des périodes d’activité physique régulières.
Les complications postopératoires pourraient nécessiter d’autres interventions chirurgicales

Facteurs de réussite

Comment puis-je assurer la réussite de la chirurgie bariatrique?


Les personnes qui perdent beaucoup de poids et qui sont en meilleure santé à la suite d’une chirurgie bariatrique ont certains points en commun. Ce sont les « facteurs de réussite ». En en tenant compte, vous vous placez en excellente posture pour atteindre vos objectifs.
Ces facteurs sont les suivants :
Facteur de réussite 1: Éducation. Renseignez vous au sujet des risques, des exigences et des bienfaits propres à chaque type d’intervention.
Facteur de réussite 2: Soutien. Entourez vous d’un réseau de personnes désireuses de vous voir réussir.
Facteur de réussite 3: Participation. Commencez le plus tôt possible, avant la chirurgie, à adopter de nouvelles habitudes en ce qui a trait à l’alimentation et à l’exercice.

Facteur de réussite 4: Guérison. Donnez à votre corps le temps de récupérer en respectant le plan préparé par l’équipe de professionnels de la santé.
Facteur de réussite 5: Nutrition. Repensez votre façon de boire et de manger, et privilégiez les petites portions et les aliments sains.
Facteur de réussite 6: Exercice. Vous ne pourrez atteindre vos objectifs sans faire d’exercice.
Facteur de réussite 7: Écoute. Écoutez votre corps et soyez à l’affût des signaux qu’il vous envoie.
Facteur de réussite 8: Suivi. Rencontrez votre équipe de professionnels de la santé pour béné- ficier d’un suivi adéquat.

 

Le Web pourra vous en apprendre davantage

 

Ces sites Web vous seront utiles si vous souhaitez obtenir davantage d’information et de ressources.

Chirurgie de l’obésité: une solution pour maigrir?

http://www.contact.ulaval.ca/article_blogue/chirurgie-de-lobesite-une-solution-pour-maigrir/

www.asbs.org (en anglais seulement)
L’American Society for Metabolic and Bariatric Surgery (ASMBS) offre de l’information et un soutien aux patients, notamment des renseigne- ments à caractère clinique au sujet de la chirurgie bariatrique, et un outil de recherche leur permet- tant de trouver des chirurgiens et des profession- nels de la santé spécialisés dans ce domaine.


www.BariatricEdge.com (en anglais seulement)
Ce site Web offre des ressources utiles et des conseils éclairés, de véritables patients y abor- dant les défis à relever, et des professionnels de la santé y partageant leurs connaissances et leur savoir faire. Vous y trouverez des renseigne- ments très intéressants sur l’amélioration de votre santé et de votre qualité de vie par la chirurgie bariatrique.


www.ObesityAction.org (en anglais et en espagnol) La Obesity Action Coalition (OAC) fournit des ressources en matière d’éducation, de défense des intérêts et de soutien des personnes obèses, afin de leur redonner leur dignité et de leur confier des outils permettant de se prendre en main, et de sensibiliser leurs proches et la population en général à leur situation.

www.RealizeBand.com (en anglais seulement) RealizeBand.com fournit un encadrement et des renseignements permettant de surmonter les défis inhérents à la perte de poids au moyen de la solution personnalisée REALIZE. Grâce à REALIZE mySUC- CESS, un programme spécialement conçu pour les patients portant un anneau REALIZE, ceux ci pourront obtenir des conseils et des suggestions pratiques adaptés à leurs besoins. Des profession- nels de la santé partagent aussi leurs connaissan- ces et leur savoir faire au sujet de la perte de poids à l’aide de ce dispositif approuvé par la FDA.

www.FDA.gov
Ici, les patients peuvent prendre connaissance des résultats de l’étude clinique sur l’anneau REALIZE, réalisée aux États Unis (numéro de document P070009). Cette section contient aussi un résumé des résultats obtenus par les patients, et des ren- seignements, destinés aux consommateurs, au sujet du produit.