Gastrectomie verticale par Laparoscopie

La gastrectomie verticale, aussi appelée gastrectomie pariétale,gastrectomie de réduction sur la grande courbe, ou Sleeve gastrectomy en anglais, est une opération qui Sleeveest, si pratiquée seule,une opération à visée restrictive. Elle se fait aisément par laparoscopie,avec très peu de risques. En fait, au départ, elle représente la portion restrictive de la dérivation bilio-pancréatique.

Cette intervention consiste à enlever par laparoscopie, la partie externe de l'estomac. On laisse, à toute fin pratique, un mince tube gastrique vertical qui ne pourra contenir qu'une portion restreinte d'aliments,et qui se laissera plus difficilement distendre. De plus,en enlevant ce qu'on appelle la grosse tubérosité gastrique, on se trouve à enlever une source de sécrétion d'hormones qui contrôlent la faim.

Les interventions de dérivation pratiquées par laparoscopie chez les patients superobèses, ou affectés de multiples comorbidités, présentent des difficultés importantes, et engendrent des taux de mortalité et de complications significativement élevés.

Chirurgie Bariatrique,ont suggéré de pratiquer les dérivations,que ce soient les dérivations gastriques ou les dérivations bilio-pancréatiques, en deux temps. Ces deux temps pourront ainsi être pratiqués plus aisément par laparoscopie, et avec beaucoup moins de risques.

Après une gastrectomie verticale, le patient perdra une quantité appréciable de poids, ce qui facilitera grandement le 2ème temps opératoire,si nécessaire.En effet,les résultats de la gastrectomie verticale ont été à ce point encourageants,que cette intervention a pu suffire comme chirurgie dans bien des cas. Si, au bout d'un an, il y avait stagnation de la perte de poids, et que celle-ci était jugée insuffisante, on pourrait procéder à un "by-pass" avec Roux en Y , ou à une dérivation bilio-pancréatique, dans de bien meilleures conditions.

La gastrectomie verticale est une alternative raisonnable à la dérivation gastrique parce que, vu qu'il n'y a pas de by-pass intestinal,il n'y a pas de risque de complications de malabsorption, moins de risque d'ulcère anastomotique ou de syndrome de dumping, moins de risque d'obstruction intestinale.Elle peut aussi aisément être transformée en dérivation.Elle peut donc être offerte comme intervention à des patients présentant des IMC moins élevés, avec de bons résultats, et même être un substitut intéressant pour les patients qui ne voudraient pas l'anneau gastrique ajustable.

Contactez-nous

Vous voulez plus d'informations? Nous nous félicitons de vos questions et demandes de renseignements.